Animag

L’alimentation de votre chien

Par le Dr Xavier LEVY et le Dr Philippe MIMOUNI du Centre de Reproduction des Carnivores du Sud-ouest (CRECS) Les besoins nutritionnels d’un chien ne sont pas les mêmes que ceux des humains. Le chien a besoin d’une alimentation spécifique et équilibrée, adaptée à son âge, sa race, son activité physique et son état de santé.
La qualité de l’alimentation du chiot est particulièrement importante compte tenu de sa vitesse de croissance très élevée jusqu’à l’âge de 4 à 6 mois. Un déséquilibre nutritionnel chez le chiot pourrait conduire à des problèmes de santé, notamment ostéo-articulaires.
Vous disposez de 2 solutions pour alimenter votre chien :
– la ration ménagère
– la ration industrielle sous forme de croquettes.
Toutefois, il n’est pas facile d’équilibrer une alimentation ménagère, surtout pour les chiens de grande taille.
Quelles différences entre les différents aliments industriels ?
La différence principale est l’origine des matières premières et leur digestibilité.
• Les aliments à « bas prix » présentent toujours le même emballage mais dans la réalité l’aliment change constamment en fonction du marché international : les protéines sont pour la plupart issues de carcasses broyées, plumes, dont la provenance varie constamment.
Problème : vous pensez donner une alimentation stable à votre animal, dans la réalité elle change constamment d’où le développement après quelques années d’une intolérance alimentaire pouvant se traduire par des lésions cutanées et/ou digestives (selles molles).
La digestibilité d’un aliment « à bas prix » est d’environ 30% : quand vous donner 200 g à votre chien : il digère 60g, le reste part directement dans ses besoins (selles).
• A l’inverse, les aliments premium ont 3 caractéristiques :
– Une origine unique : l’aliment est toujours le même.
– Une viande « à consommation humaine »
– Une digestibilité de 85 à 90% : vous lui donnez 200 g, il en digère 180 g !
Au final, vous limitez les risques d’intolérances alimentaires, les selles sont limitées et finalement la différence de prix limitée : vous en donnez moins et il le digère plus.
N’oubliez pas de toujours veiller à ce que votre chien ait à sa disposition de l’eau fraîche et propre. Sachez également qu’il faut éviter de donner à manger à votre chien lorsque vous êtes à table, pour des raisons comportementales. Le chien doit manger après ses maîtres.
Texte : Dr Xavier LEVY et Dr Philippe MIMOUNI du Centre de Reproduction des Carnivores du Sud-ouest (CRECS)